07 octobre 2008

Souvenirs, souvenirs.

Il y a gros à parier que les gros requins sont entrain de bouffer les petits, ce qui signifie qu'on va tout droit vers des monopoles encore plus durs à contrôler que la profusion des mini profiteurs de tous poils.         Après la bulle Internet, c'est la bulle subprimes qui éclate. Après avoir généré quelque 2000 milliards rien qu'en commission diverses. Pour l'heure, c'est la panique, le chacun pour soi, le sentiment d'être sur le Titanic. Le président lui-même nous fout la pétoche. Et pourtant tout... [Lire la suite]
Posté par adel franck à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2008

Qui a peur du méchant loup ?

Dans son discours sur la crise financière, le chef de l'État a déclaré:"La peur est aujourd’hui la principale menace qui pèse sur l’économie. On rétablira la confiance en disant la vérité." "Dire la vérité aux Français, c’est leur dire que la crise n’est pas terminée..."Magnifique syllogisme:- la peur est le plus grand danger,- elle cessera si on dit la vérité,- la vérité c'est que ce n'est que le début de la peur- on n' a pas fini d'être dans le plus grand danger- je dis ça pour vous faire peur
Posté par adel franck à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2008

chômeurs en grève

«Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit» se targue Sarkozyy en rigolant.Si c'est exact, c'est une invitation faite aux mécontents d'employer d'autres moyens de se faire entendre.Il faut donc absolument nuire au plus grand nombre. Les routiers, taxis, viticulteurs et agriculteurs l'ont compris depuis longtemps.Le saccage est devenu le réflexe de base de la politique gouvernementale. Les fonctions de l'État, les institutions, les médias, l'industrie, la protection sociale,le pouvoir d'achat, le débat... [Lire la suite]
Posté par adel franck à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2008

des idios ou bien...

http://www.leparisien.fr/home/maville/seineetmarnenord/articles.htm?articleid=298505495Si ça vous avait échappé, voilà les propos présidentiels: "Dans son discours sur la politique de l'emploi, le président reprend l'exemple du plaquiste entendu une demi-heure avant. « Est-il normal, dans un secteur en tension comme le bâtiment, qu'un citoyen français puisse refuser 67 fois des offres en un an, sans aucune sanction ? Il vit avec des indemnisations issues de vos cotisations. » Et d'évoquer la possibilité de radiation de la... [Lire la suite]
Posté par adel franck à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,