Il y a quelque temps, j'avais envisager de publier ce mot. Et puis la fatigue...

 

"La presse nous apprend que le Prix Nobel d'Economie 2010 vient d'être attribué à 3 économistes pour leurs travaux permettant de mieux comprendre le marché du travail.

Leur thèse ? Plus on rémunère les chômeurs, plus il y a de chômage.

Personnellement, je compte publier une thèse démontrant que mieux on rémunère les économistes et plus ils racontent de conneries.  Pour prouver ma claivoyance éonomique, j'avance une autre thèse qui semble échapper aux commentateurs. Sans le chômage de masse, on n'aurait pas de problème de financement des retraites. Et je n'ai pas besoin d'étendre longuement pour le démontrer.

Par contre, pour la presse, je rappelle qu'il n'existe pas de prix Nobel d' Economie, juste un prix bidon crée par une banque.  Tout s'explique !

Pendant ce temps, le médiateur de pôle emploi a démissionné en avril, 3 mois après avoir remis un rapport dans lequel il dénonce le manque de moyen pour accomplir sa mission et l'absence de prise de considération de ses remarques demandant l'humanisation des relations entre l'institution et les demandeurs d'emploi.

Rideau.